Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 12:46

Cendrillon, conte des frères Grimm, ensuite adapté par disney. Je l'ai lu dans le cadre du challenge lancé par isallysun dont les règles sont ici

disney

Résumé (selon babelio) :

Cendrillon rêve d’aller au bal donné par le prince, tout comme les deux filles de sa cruelle belle-mère. Mais la marâtre, qui régente toute la maisonnée et impose à la jeune fille d’effectuer les plus viles besognes, fera tout pour l’en empêcher. Cependant, la douce et belle jeune fille peut compter sur le soutien d’un mystérieux oiseau blanc...

http://sonsetcouleurs.net/resources/_wsb_430x321_disney-fond-ecran-cendrillon06.jpg

mon avis :

Cendrillon, par les frères Grimm, est un conte assez court et relativement répétitif. Chaque action se répète plusieurs fois jusqu'à ce que ça porte ses fruits d'une manière ou d'une autre. 

 

Comparaison avec le disney : Il faut bien dire que les princesses disney ne sont pas mes préférées (Cendrillon, la Belle au bois dormant, Blanche-neige) donc ce n'est pas de celui-ci dont j'ai le plus de souvenir. Je trouve quand même que disney l'a adapté sans trop tout changer, excepté qu'il n'y a pas de marraine la bonne fée ici et que Cendrillon ne parle pas à des souris et des oiseaux, mais fais un voeux qui se réalise toujours sur la tombe de sa mère. 

 

Pour parler de l'histoire en elle-même, Cendrillon est appellée comme ça car elle est toujours pleine de cendre. Après la mort de sa mère, son père se remarie avec une méchante marâtre ayant déjà deux filles détestables. Tout le monde prend cendrillon pour une souillon, même son père. Mais, lors de sa mort, sa mère lui a dit de toujours être bonne et pieuse et qu'elle veillerait sur elle. Cendrillon accepte donc toutes ces insultes et méchancetés sans dire mot, jusqu'au jour où le prince demande à toutes les filles du royaume de venir au bal pour trouver sa future femme. Grâce aux voeux que Cendrillon fait sur la tombe, elle peut aller au bal où elle rencontrera le prince. 

C'est une histoire d'amour assez courte avec un chevalier servant qui emmène sa princesse sans même la connaitre comme il en existe plusieurs. Le fait que Cendrillon accepte toutes les méchancetés sans broncher m'exaspère toujours mais il y a quand même une justice vu que les soeurs ne seront pas prises par le prince.

 

[risque de spoiler dans ce paragraphe, mais bon tout le monde connait l'histoire] J'ai aimé (oui, aimé) le coté un peu plus gore du livre. ça rend vraiment justice à mon gout et on se rend compte à quelle point la belle-mère s'en fiche du bonheur de ses filles tant qu'elle peut avoir la richesse. Lorsque le prince revient avec le soulier de Cendrillon, les belles-soeurs de Cendrillon l'essayent. La première ayant l'orteil trop gros, sa mère lui demande de se couper l'orteil pour que ça entre dans la chaussure. Mais le prince, grâce à la colombe qui exauce les voeux de Cendrillon, remarque le sang et reviens. La deuxième soeur se coupe une partie du talon pour la même raison. Le prince le remarque de la même façon. Aussi, au mariage de Cendrillon avec le prince, ses belles-soeurs essayent d'obtenir ses faveurs, mais deux colombes viennent leur crever un oeil pour les punir de leur perfidie. Même si c'est assez glauque je trouve que ça rend justice et que c'est surtout symbolique.

 

Bref, mes critiques deviennent de plus en plus longue (non ça n'a aucun rapport, juste une constatation). Ce conte est court mais reste suffisant. J'ai bien aimé même si ce n'est pas mon conte préféré vu que je ne suis pas fan des histoires à l'eau de rose dans ce style. Je le trouve intéréssant. 

http://www.painting-palace.com/files/161/16095_Cinderella_Grimms_Fairy_Tale_f.jpg

une citation :

Rentré chez lui, il donna à ses belles-filles ce qu'elles avaient souhaité. Et à Cendrillon la branche de noisetier. Cendrillon le remercia. alla sur la tombe de sa mère et y planta la branche. et pleura si fort que ses larmes tombèrent dessus  et l'arrosèrent. Or le rameau grandit et devint un bel arbre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hal 11/05/2012 14:30



cucendron


nm et nf (ku-san-dron)


Enfant, personne malpropre. Lorsqu'elle avait fait son ouvrage, elle s'allait mettre en un coin de la cheminée et s'asseoir dans les cendres ; ce qui faisait qu'on
l'appelait communément cucendron. [Perrault, Cendrillon.]


lalynx

Livres en cours

Livre en cours      

/

Jeu en cours 

Eternal Sonata

Série en cours

Fringe

voir tous les livres de la PAL en cliquant ici

Sites littéraires