Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 18:05

Des fleurs pour Algernon est un livre de science-fiction particulièrement émouvant écrit par Daniel Keyes. Il a aussi été adapté en film et je l'ai lu pour le baby-challenge sciences-fiction

http://storage.canalblog.com/84/11/835996/62587653.jpg

Résumé du livre :

Il s'appelle Charlie Gordon, c'est un simple d'esprit, un minable, employé aux plus basses besognes dans une usine. Algernon, elle, est une souris de laboratoire et le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler son intelligence. Les deux savants tentent alors d'appliquer leur découverte à Charlie avec l'assistance de la jeune psychologue Alice Kinnian.

C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence de ce cerveau demeuré. Charlie découvre avec passion un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui ne tarde pas à naître entre Alice et lui achève de le métamorphoser.

Mais un jour, les facultés supérieures de la souris Algernon déclinent. Pour Charlie commence alors le drame atroce d'un homme qui peu à peu se sent retourner à l'état de bête.

http://1.bp.blogspot.com/_ErMBIkUe7CU/SKwJ5J2KPtI/AAAAAAAACl4/glU_pHt8BYI/s400/2199520904_bdba185ae0.jpg

mon avis :

Pour commencer, je tiens à rattraper les "erreurs" du résumé du livre : Charlie ne travaille pas dans une usine mais dans une boulangerie et Alice Kinnian n'est pas vraiment psychologue mais professeur pour adultes attardés. 

Ceci fait, je commence donc ma critique.

Des fleurs pour Algernon est un livre de sciences-fiction particulièrement touchant. On y voit un homme attardé mental heureux dans sa peau mais qui désire une chose : être "un télijan". Le livre est composé des comptes rendus écrits par lui-même, on suit donc bien l'évolution de son écriture (qui est difficile à lire au début) et de sa manière de penser. Il va subir une opération pour élever son quotient intellectuel et au début il est persuadé que ça va se faire du jour au lendemain mais il se rend compte que ça prend plus de temps que ça.

 

Son évolution est quand même rapide, il apprend à se souvenir d'évènements, à réflechir à la situation, il a soif de connaissances mais son quotien émotionnel ne suit pas. Il reste à ce niveau là comme un jeune garçon prépubère. Il est attiré par Alice mais agit avec elle comme un adolescent ; il ne sait pas du tout comment se comporter avec les autres et ça donne beaucoup de réalisme au roman. Il espère devenir intelligent pour se faire des amis mais comme son QI les dépasse vite largement et qu'il ne sait toujours pas comment se comporter, il se retrouve assez vite confronté à lui-même.

 

Si le livre est touchant et bien réalisé, j'émets quand même ici un gros coup de gueule sur une idée stéréotypée. Avoir un QI élevé donne une grande soif de connaissance, certes je peux l'imaginer. Mais il est impossible d'apprendre en 4-5 mois (dont un mois avec un QI en dessous de 100) autant de choses. En à peine quelques mois, Charlie connait 20 langues et possède des connaissances dans des domaines tels que la géographie, les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie et d'autres encore. Et pas de maigres connaissances : il surpasse les personnes qui travaillent au labo. Non, juste non. Apprendre une langue se fait sur du long terme. Même un surdoué avec un QI de 185 ne peut pas être doué dans toutes les matières ni en connaitre autant en si peu de temps, sinon leur vie doit être bien ennuyante.

 

Excepté ce gros coup de gueule qui je trouve a été encore exagéré dans ce livre, l'évolution psychologique de Charlie et les réactions de ses connaissances autour de lui sont très intéressantes. On peut voir qu'il découvre qu'on se moquait de lui avant et il devient hautain et aggressif. Les autres réagissent chacun à leur manière.

J'ai aussi aimé l'association entre Charlie et Algernon. Si on parle peu de la souris au début, elle devient très importante par la suite. Charlie se voit dans Algernon et ils se comprennent mutuellement. Ils passent par les mêmes étapes. Lorsque la souris décline on en est profondément affecté, aussi parce qu'on sait que Charlie va décliner aussi.

 

La fin est incroyablement émouvante, même si elle était en quelque sorte prévue. La manière dont c'est écrit fout un gros coup de poing.

 

En bref, un livre qui m'a touchée et ému. J'ai vraiment apprecié ce livre et je suis contente que ce challenge me l'ait fait connaitre.

http://www.futurumbooks.com/contents/media/bigcharlydvd.jpg

deux citations :

6 avril. Aujourd'hui, j'ai appris la virgule, qui est, virgule (,) un point avec, une queue, Miss Kinnian, dit qu'elle, est importante, parce qu'elle permet, de mieux écrire, et elle dit, quelqu'un pourrait perdre, beaucoup d'argent, si une virgule, n'est pas, à la bonne place.

 

26 avril. Je sais que je ne devrais pas traîner dans le collège quand j'ai fini au labo, mais de voir ces garçons et ces filles qui vont et viennent avec leurs livres, et de les entendre parler de ce qu'ils apprennent durant leurs cours, cela m'excite.

Partager cet article

Repost 0
Published by lalynx - dans science-fiction
commenter cet article

commentaires

sony 27/09/2015 17:47

ces nul

sony 27/09/2015 17:47

non mais ces un clasique pour les vieux

lalynx 28/09/2015 13:47

désolée que tu ne sois pas vieux =(

BlackWolf 28/05/2012 10:50


Ah Des Fleurs pour Algernon, un classique toujours d'actualité, poignant et qui mérite d'être lu au moins une fois.

maliae 26/05/2012 12:12


Je pense que le problème sur le QI tient aussi du fait que le livre a été écris en 1959, et il me semble qu'à cette époque le QI c'était un peu la grande découverte, avec les test de QI et tout
(alors que maintenant on sait qu'au final un test de QI ne veut pas dire grand chose parce que cela peut dépendre du niveau de stress ou de déprime ou de joie ou de fatigue de la personne, et que
le QI ne conditionne pas un humain :'D). A cet époque en plus une personne qui avait "un bas QI" était juste un attardé, aujourd'hui on sait que c'est pas le cas et que c'est une véritable
déficience. Bref. Enfin donc ouais je pense qu'il s'agit surtout des dates (par contre pour quelqu'un qui a un très bon QI apprendre une langue peut prendre 20 jours, pour prendre exemple sur
Daniel Tammet). 
Euh oui sinon j'avais vraiment adoré ce livre, et en fait je m'étais rendu compte que je comprenais mieux le Charlie qui sait pas écrire que celui au grand QI. 
Et la fin m'a traumatisé >o< !
Si tu as aimé ce livre, je te conseille "les milles et une vie de Billy Milligan" du même auteur (je fais ça à chaque fois :'D), c'est une histoire vraie sur une personne qui souffre de
personnalité multiple et c'est hyper fort. Mais peut-être que tu connais déjà :'D

lalynx 27/05/2012 20:07



Oui c'est peut etre possible d'apprendre une langue rapidemment mais ça + ça + ça ... Bref ça fait un peu beaucoup. Je pense aussi que c'est à cause de l'époque mais ça m'a quand même dérangée
dans ma lecture car c'est un gros stéréotype souvent ré-utilisé.


j'arrivais à comprendre à peu près tout, juste de temps en temps quand c'était un vocabulaire scientifique ou que j'étais juste fatiguée.


Oui la fin est très particulière, elle touche beaucoup ^^


Non je ne connais pas donc je vais m'y attarder, merci pour le tuyau ^^



lalynx

Livres en cours

Livre en cours      

/

Jeu en cours 

Eternal Sonata

Série en cours

Fringe

voir tous les livres de la PAL en cliquant ici

Sites littéraires