Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 22:19

Kane & Abel est un livre écrit par Jeffrey Archer. Je l'ai reçu grace au partenariat entre Le livre de poche et babelio que je remercie.

http://avideslectures.files.wordpress.com/2012/06/kane-abel.gif

Résumé du livre :

Ils sont nés le même jour et pourtant tout les sépare : William Kane et Abel Rosnovski, le fils de banquier de Boston et l'orphelin polonais recueilli par un paysan. À leur naissance, le 18 avril 1906, l'un parait promis à la réussite et à la puissance dans le Nouveau Monde, l'autre condamné à la misère et aux désastres qui ravagent le Vieux Continent.

Mais le destin va réunir ces deux hommes dans une lutte acharnée pour l'argent et le pouvoir, où chacun sait qu'il ne pourra y avoir qu'un gagnant... 

Au coeur de l'Amérique du xxe  siècle, cette odyssée magistrale réinvente le mythe immémorial des jumeaux ennemis. Un roman bouleversant, devenu un livre-culte.

http://4.bp.blogspot.com/-SrEP-hdYHvI/Tm_8Jezp9UI/AAAAAAAAAHI/pXzp_3CYi8c/s1600/cain-and-abel.jpg

mon avis :

Je remercie tout d'abord le partenariat de babelio et le livre de poche pour m'avoir gracieusement offert Kane & Abel. 

Comme son nom l'indique, Kane & Abel revisite le mythe biblique des frères ennemis qui iront jusqu'à se haïr. Mais ici, ils ne sont pas frères. Ils sont nés le même jour dans des familles totalement opposées. William Kane naît dans une famille riche de Boston en Amérique. Son père, son grand-père étaient banquier et William n'y échappera pas. En bref, un enfant né avec tout ce qu'il lui faut pour l'avenir. De l'autre coté Wladeck Koskiewicz (plus tard rebaptisé Abel Rosnovski) naît dans une forêt en Pologne tandis que sa mère meurt durant l'accouchement. Il est recueilli par une famille nombreuse et pauvre. 

Le roman est séparé en différentes parties (8 en tout) par rapport à l'évolution des deux. La première partie couvre leur enfance et leur adolescence et c'est la plus longue. Les parties suivantes sont plus courtes et séparent surtout différents évènements qui se sont passé dans ce siècle.

 

Comme dit juste au-dessus, le roman montre beaucoup d'évènements qui se sont passés durant le xxe siècle. On découvre ou du moins on a une vision différente sur tout ce qu'il s'est passé. Il y a la première guerre mondiale, la domination de la Russie sur les états slavec avec le goulag, la chute de Wall Street, la crise économique qui débouche sur la deuxième guerre mondiale, la guerre froide et la domination américaine d'après guerre. Avec les différentes générations du bouquin, des grands parents aux petits-enfants des personnages principaux, on voit aussi l'évolution des mentalités au cour de ce siècle. C'est assez intéressant de pouvoir suivre tout ça, par l'oeil d'Abel et de Kane, tout en suivant leur combat pour ruiner l'autre.

 

Pendant une grande partie du roman, ils évoluent chacun de leur coté. Ensuite, à partir d'un moment, ils se rencontrent par hasard sans se connaitre. Leurs chemins finissent par se croiser de plus en plus souvent et leur guerre commence. Au départ ce sont des petites choses "insignifiante" auxquelles on ne s'accroche pas trop, voir le lecteur donne raison à l'un d'eux. Mais leur dispute prend vraiment de l'ampleur et devient démesurée. Ils passent leur temps à se mettre des batons dans les roues pour un évènement banal à la base. 

 

Pour les personnages, j'ai autant apprécié Abel et William. Au départ je n'aimais pas trop William car c'est un fils à papa qui est né avec tout pour lui. mais au fil des pages on voit quand même qu'il évolue, qu'avec les évènements qui ponctuent sa vie, il développe une sacré personnalité. Ce n'est pas juste un fils à papa banquier capitaliste qui fait tout pour avoir de l'argent. J'avais en revanche, apprécié Abel dès le début qui est un peu le martyr. Vivant en Pologne il a connu l'occupation allemande et russe, a été dans un camp de travail en Russie et connait pas mal de problèmes. Il a quand même un fort caractère et une détermination qui le pousse a aller de l'avant. Toutefois par moment, je trouvais qu'il agissait comme un idiot (comme un des personnages dira de lui) comme William d'ailleurs durant leur rivalité incessante.

Pour les autres personnages, il y en a un peu beaucoup pour que je les cite tous. Donc je me limiterai à ceux qui m'ont marquée.

matthew Lester, le meilleur ami de William Kane depuis l'adolescence, est un personnage auquel je me suis pas mal attachée. Il est aussi fils de banquier comme William, mais je l'ai trouvé moins terre à terre. Son histoire personelle est aussi importante dans le cours de la vie de William.

Georges Novak, le meilleur ami d'Abel, est aussi un personnage sympa. Un peu libertin et déluré sur les bords. Il suit le rêve américain avec Abel en espérant améliorer sa vie là-bas. Mais il se contente surtout d'attirer toutes les filles qu'il croise. Mais il évolue avec l'âge et devient vraiment un ami précieux pour Abel.

Zaphia est un personnage que je n'ai ni aimé ni détesté. Elle est gentille au début mais n'a jamais vraiment l'air de s'interesser à ce qu'il se passe, juste à se laisser vivre.

Kate est une femme douce et gentille qui donne beaucoup d'elle-même pour son mari et ses enfants. Je trouve que dans l'histoire elle mérite un certain respect.

Henry Osborne est juste un personnage détestable, qui joue avec la loi et les autres pour en tirer un certain profit. Je pense que le but de l'auteur était qu'on le déteste et c'est bien réussi.

 

J'ai vraiment apprécié ce livre, ceci dit je pense qu'il y a quelques années j'aurais eu du mal à le lire. Pour différentes raison.

La première est que, tout simplement, le livre est écrit d'une façon soutenue qui n'est pas forcément facile à lire quand on lit peu. Je le déconseillerai donc aux lecteurs occasionnels.

Ensuite, le livre demande parfois une certaine culture ... ou un dictionnaire à proximité. Entre les mots en polonais au début du livre et les termes financier, ce n'est pas toujours facile. Moi qui ne comprend rien à l'univers économique, je pense que je n'ai jamais appris autant dessus. Je sais maintenant comment fonctionne une banque d'affaire et je comprends mieux la chute de Wall Street.

Ensuite, connaitre l'histoire de Caïn et Abel n'est pas plus mal. Il y a pas mal de référence à l'histoire biblique dans le roman.

 

En bref, un livre que j'ai vraiment apprécié. Une biographie de deux personnages totalements différents (excepté pour leur determination) mais dont les routes se croisent souvent. Que je déconseillerai tout de même aux personnes qui n'ont pas l'habitude de lire. Pour les autres c'est une bonne découverte ou on en apprend quand même beaucoup.

http://static.guim.co.uk/sys-images/Books/Pix/pictures/2009/6/15/1245077900200/Jeffrey-Archer-001.jpg

deux citations :

- Félicitations, monsieur, vous avez un fils. Un joli petit garçon.

<< Ce que l'on peut faire des remarques idiotes quand un bébé naît ! >> songea tout d'abord le père. Comment pourrait-il être autrement que petit ? Puis soudain, ça fit tilt : un fils. Il envisagea de remercie un dieu auquel il ne croyait pas. 

 

Abel se leva et courut, suivi à contrecoeur par le médecin et l'éplucheur de pommes de terre. Ils parcoururent cent mètres, jusqu'à ce qu'ils arrivent dans un pré vert luxuriant, recouvert de crocus blancs et jonché de cadavres.

- c'est un massacre ! hurla Abel en entendant les tirs qui s'éloignaient

Le médecin se garda de tout commentaire ; il avait braillé la même chose trois ans auparavant.

Partager cet article

Repost 0
Published by lalynx - dans littérature
commenter cet article

commentaires

lalynx

Livres en cours

Livre en cours      

/

Jeu en cours 

Eternal Sonata

Série en cours

Fringe

voir tous les livres de la PAL en cliquant ici

Sites littéraires