Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 19:24

Switch girl est un manga qui a fait pas mal de succès à sa sortie, depuis il m'intrigue car l'histoire n'a pas l'air terrible et pourtant tout le monde trouve ça bien. Il a été écrit par Natsumi Aida qui s'est inspirée d'elle-même.

http://www.manga-news.com/public/images/series/switch-girl-01.jpg

Résumé (selon Babelio) :

Nika est une fille bien dans sa peau, belle, populaire et toujours de bonne humeur. Mais derrière cette façade trompeuse, la jeune fille cache une toute autre apparence qu’elle tente de garder secrète : dès qu’elle rentre chez elle, Nika se relâche et devient plus négligée. Mais un jour, un nouvel élève arrive au lycée et... ?!

http://www.manga-sanctuary.com/IMAGES_NEWS/Image/switchgirl_nikaON.jpg

Mon avis :

Switch Girl raconte l'histoire d'une lycéenne qui est très populaire dans son lycée mais une fois chez elle, elle se met en mode Off, se met en pyjama avec une coiffure aussi horrible qu'improbable et devient crade. Lorsque le manga est sorti et qu'il s'est fait connaître, je n'étais pas intéressée par l'histoire car ... Tout le monde fait ça, paraître bien en société et se relâcher au soir, ok pas à ce point là mais bon. Mais il y a certaines nuances, Nika ne veut vraiment pas que cela s'apprenne et que tout le monde pense qu'elle a plein de copains. Tout allait bien jusqu'au jour où un élève, Arata, arrive au lycée et découvre son secret.



Contrairement à mes attentes, j'ai bien aimé ce premier tome. C'est facile à lire, sans prise de tête et assez marrant. On se reconnaît aussi beaucoup dans les situations comme essayer de profiter à fond des promotions au supermarché. Il y a aussi des moments plus sérieux qui permettent d'avoir une consistance à l'histoire, toujours sans prise de tête.



Si il est facile à lire, il reste assez faiblard et superficiel. Ce n'est pas un manga que je vais lire pour la reflexion qu'il y a derrière et il est assez prévisible dans ce qu'il se passe. Si j'ai apprécié ce premier tome je ne suis pas lire les suivants, surtout qu'il y en a beaucoup. 5 ou 6 tomes ça va, une vingtaine ça devient beaucoup trop pour moi. J'en lirai quand même quelques uns.



En bref, un manga bien sympathique, parfait pour un moment de détente, surtout après cette période d'examens. Mais qui ne ravit pas mes attentes en matière de mangas. Le manga est sorti en drama, à voir donc.

http://3.bp.blogspot.com/-d85f444AsMg/UJJtuXqO9eI/AAAAAAAAD14/YX7eRYur3lo/s1600/switch+girl+1.jpg

Repost 0
Published by lalynx - dans Critique manga
commenter cet article
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 19:19

Il était une fois ... Tous les contes qu'on connaît revisités et les personnages de ceux-ci bloqués dans notre monde, sans magie, sans fin heureuse et sans souvenir de leur passé

http://www.extreme-down.com/uploads/posts/1345258479_once-upon-a-time-saison-01-french.jpg

Résumé selon Allociné

De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C'est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu'elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n'est autre que l'impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l'effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c'est l'espoir de toute une communauté amnésique qui renaît...

http://25.media.tumblr.com/tumblr_mcytscr0z21rjed7oo1_500.jpg

La série m'ayant été fortement conseillée (principalement par des filles disant que prince charmant est super beau d'ailleurs) j'ai décidé de m'y lancer, non sans une once de scepticisme. Si j'aime les contes de fées et ce que l'on peut faire avec, je n'attendais pas beaucoup d'une série qui en parle en les coinçant dans notre monde.

 

Je commence donc le premier épisode, et là, outch, Jennifer Morrisson, actrice que je n'apprécie pas tellement mais que j'ai l'impression de voir dans toutes les séries que je regarde. Mais bon soit, je regarde quand même, je ne vais pas m'arrêter à ça. Le pilote ainsi que les premiers épisodes sont particulièrement longs et inactifs on se dit "oui, ok, c'est bien, et ?" mais ils étaient nécessaires pour pouvoir lancer l'action proprement dite des épisodes suivants. 

 

Au final, la série prend vraiment, d'un coté on a le passé des personnages dans les contes qui ont été un peu modifiés pour les rendre plus adultes et avec plus nuances pour les personnages, qui ne sont pas tout noirs ou tout blanc. Ce récit tourne principalement autour de l'histoire entre Blanche-Neige et le Prince Charmant. De l'autre on a le monde actuel, où Emma essaye de se rapprocher de son fils biologique Henry contre l'avis de la mère adoptive qui est la sorcière ayant jeté le sort. Henry essaye de persuader Emma que ces histoires de contes sont bien réels.

http://i652.photobucket.com/albums/uu248/TnBabyGirl001/SebastianStanasJeffersonTheMadHatter.jpg

En bref une chouette série que je conseille à tout le monde, et non pas uniquement aux filles qui veulent voir de beaux garçons et des histoires d'amour... C'est aussi une série d'aventures, avec de l'humour et des personnages vraiment intéressant (mention spéciale pour Robert Carlyle qui joue Tracassin/Mr. Gold) 

 

Je laisse une image de Blanche-Neige et son prince quand même l'histoire de les montrer

http://94.img.v4.skyrock.net/8772/63258772/pics/3128146002_1_4_8GaBCoEy.png

Repost 0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 22:23

Je me lance cette année encore pour certains baby-challenges cette année, vous pouvez retrouver ceux de l'an dernier ici ! ça n'a pas été une grande réussite mais je vais m'y mettre plus cette année !

Baby-challenge Science-fiction

http://img14.imageshack.us/img14/2466/sciencefictionx.png

1 ~  Sauvez Hamlet ! de Jasper Fforde
2 ~  Entre chiens et loups, tome 1 de Malorie Blackman
3 ~  Hunger Games, tome 1 de Suzanne Collins 
4 ~  Dune, tome 1, partie 2 de Frank Herbert
5 ~  La Horde du Contrevent de Alain Damasio
6 ~  Divergent / Divergente / Divergence, tome 1 de Veronica Roth
7 ~  Birth Marked, tome 2 : Bannie de Caragh M. O'Brien
8 ~  Une aventure d'Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 : Sans honte de Gail Carriger
9 ~  Les Cantos d'Hypérion, tome 1 : Hypérion partie 1 de Dan Simmons
10 ~  Malevil de Robert Merle
11 ~  Le Passeur de Lois Lowry
12 ~  Le Cycle de Fondation, tome 4 : Fondation et Empire de Isaac Asimov
13 ~  Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes 
14 ~  Les Âmes vagabondes de Stephenie Meyer
15 ~  Pure, tome 1 de Julianna Baggott
16 ~  La Planète des Singes de Pierre Boulle
17 ~  Le cycle d'Ender, tome 1 : La stratégie Ender de Orson Scott Card 
18 ~  Chroniques de la fin du monde, tome 2 : L'exil de Susan Beth Pfeffer
19 ~  Delirium, tome 2 : Pandemonium de Lauren Oliver
20~  Enfants de la paranoïa de Trevor Shane

Je commence le challenge à 3/20, voyons voir jusqu'où je vais aller

Baby-challenge Manga

http://imageshack.us/a/img689/465/mangahxe.png

1 ~  xxx Holic de Clamp

2 ~  Paradise Kiss de Ai Yazawa
3 ~  Nana de Ai Yazawa
4 ~  Ludwig Revolution de Kaori Yuki
5 ~  Black Butler de Yana Toboso
6 ~  Je ne suis pas un ange de Ai Yazawa
7 ~  God Child de Kaori Yuki
8 ~  Sailor Moon, tome 01 : Métamorphose de Naoko Takeuchi 
9 ~  Emma de Kaoru Mori 
10 ~  One Piece, tome 07 : Le vieux schnock de Oda Eiichiro
11 ~  Fullmetal Alchemist de Hiromu Arakawa
12 ~  GTO, tome 25 de Tôru Fujisawa
13 ~  Switch Girl de Natsumi Aida
14 ~  20th Century Boys, tome 01 de Naoki Urasawa
15 ~  Chi, une vie de chat de Konami Kanata
16 ~  Un amour de bentô de Nao Kodaka
17 ~  Chobits, tome 4 de Clamp
18 ~  Pluto de Naoki Urasawa
19 ~  Vinland Saga de Makoto Yukimura
20 ~  Gokinjo, une vie de quartier, tome 1 de Ai Yazawa

Je commence avec 6/20, j'en suis à 7/20

Baby-challenge Bande-dessinée

http://img255.imageshack.us/img255/2918/bandedessine.png

1 ~  Lou, tome 5 : Laser Ninja de Julien Neel
2 ~  Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh 
3 ~  Maus, intégrale de Art Spiegelman
4 ~  Le Combat ordinaire, tome 2 : Les Quantités négligeables de Manu Larcenet 
5 ~  Blacksad, tome 2 : Artic-Nation de Juan Diaz Canales
6 ~  Simon's Cat, tome 1 : Une calamité de chat de Simon Tofield
7 ~  Persepolis, intégrale de Marjane Satrapi 
8 ~  Blast, tome 1 : Grasse carcasse de Manu Larcenet
9 ~  Astérix, tome 05 : Le Tour de Gaule d'Astérix de René Goscinny
10 ~  Elinor Jones, tome 2 : Le bal de printemps de Algésiras 
11 ~  Le retour à la terre, tome 1 : La vraie vie de Manu Larcenet
12 ~  La théorie de la contorsion de Margaux Motin
13 ~  Les aventures de Tintin, tome 20 : Tintin au Tibet de Hergé
14 ~  Ma vie est tout à fait fascinante, tome 1 de Pénélope Bagieu
15 ~  Autobiographie d'une fille Gaga de Diglee
16 ~  Zombillénium, tome 1 : Gretchen de Arthur de Pins
17 ~  Maliki, tome 1 : Broie la vie en rose de Maliki
18 ~  Seuls, tome 1 : La disparition de Bruno Gazzotti
19 ~  Aya de Yopougon, tome 1 de Marguerite Abouet
20 ~  Murena, tome 1 : La Pourpre et l'or de Jean Dufaux

Je commence avec 8/20 mais vu que j'ai fait peu d'articles dessus, je vais essayer de les relire

Repost 0
Published by lalynx - dans Divers
commenter cet article
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 19:31

Voici mon article du mois pour faire un petit bilan de cette année 2012.


Cette année j'ai lu 19 livres, 2 ou 3 bandes dessinées et 6 mangas. Ce qui n'est vraiment pas énorme dû à mon manque de motivation pour lire durant les grandes vacances et les études que j'ai repris en septembre. Résolution 2013 : ne pas laisser mes livres de coté !

 

Mais à côté de ça, cette année a été particulièrement remplie

 

Au niveau jeux vidéo, j'ai joué à

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/d/d8/AliceMadnessReturns.jpghttp://4.bp.blogspot.com/-KiLJkMyDaRo/Tx3X_8cBjKI/AAAAAAAAAtc/HIE1P3h-7zA/s1600/1.jpghttp://soluce.jeuxactu.com/IMG/rubon3045.jpg?1315601865http://a396.idata.over-blog.com/501x703/0/59/67/96/jeux-video/jaquette-fable-iii-xbox-360-cover-avant-g.jpghttp://topwub.com/wp-content/uploads/2012/12/jaquette-dante-s-inferno-xbox-360-cover-avant-g.jpghttp://images1.wikia.nocookie.net/onepiece/fr/images/5/55/Jaquette_One_Piece_Unlimited_Cruise_1.jpghttp://astuce-soluce.playfrance.com/images/thumb/1/1e/Animal_crossingj-jaq.jpg/180px-Animal_crossingj-jaq.jpghttp://www.lacrampeauxdoigts.com/wp-content/uploads/2009/03/2009_03_17_rhythm_paradise.jpghttp://www.lukiegames.com/assets/images/DS/DS_KINGDOM_HEARTS_358-2_DAYS.jpghttp://img.waggish.org/wp-content/uploads/2012/07/isaac-boss-poster-2.jpghttp://www.covercaratulas.com/ode2/pc/Sid_Meiers_Pirates_-_Frontal_por_klauss_%5Bpc%5D_80.jpg

 

Alice madness return : j'ai fait un article dessus ici, c'est un très bon jeu comme je les aime ;-)

Dragon Age : Un RPG pas très compliqué mais vraiment sympa, où nos actions et même ce qu'on est influence notre aventure.

Dead island : même si je n'ai pas vraiment fini le jeu, c'est vraiment chouette d'y jouer, de pouvoir tuer du zombie au soleil

Fable III : chouette jeu au départ mais cela devient vite long et ennyant, sans compter que les succès sont longs à faire. La fin est décevante.

Dante's inferno : un univers totalement glauque, une histoire inspirée d'un excellent livre, que demander de plus ? Dommage que mon manque d'habitude à ce genre de jeu fait que je passe mon temps à mourir

One Piece unlimited cruise 1 : étant fan de one piece, je ne pouvais pas passer à coté de cet opus qui ravivera les fans de la série par la quantité de choses à faire et de clins d'oeil.

Animal crossing : Sympathique petit jeu auquel j'avais joué sur gamecube. Un peu enfantin et répétitif mais il arrive à rendre accro.

Rhythm paradise : j'ai fait un article dessus ici, jeu à essayer qui reste vraiment difficile

Kingdom hearts 358/2 Days : je suis loin d'avoir fini le jeu, mais un kingdom hearts est toujours un plaisir.

Binding of Isaac : Article dessus ici, ce jeu rend réellement accro malgré l'univers parfois dérangeant.

Sid Meier's Pirates! : J'ai reçu ce jeu vidéo de mon serval pour noël. On peut incarner un pirate, devenir corsaire ou tuer tout le monde. Devenir riche ou retrouver sa famille. J'aime !


Quelques jeux prévus pour l'an prochain :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/a/aa/Eternal_Sonata.jpg/256px-Eternal_Sonata.jpghttp://images2.wikia.nocookie.net/__cb20100425082951/bioshock/images/8/8e/BioShock_box.pnghttp://cdn-static.gamekult.com/gamekult-com/images/photos/00/01/16/68/ME0001166838_2.jpghttp://critiquestechnofreak.files.wordpress.com/2010/03/fable2boxart.jpghttp://download.gameblog.fr/images/jeux/4822/Epic_Mickey_Wii_Jaquette.jpg

Eternal Sonata, Bioshock, one piece unlimited cruise 2, Fable II, Epic Mickey

 

 

 

 

 

Mes coups de coeur au niveau cinéma :

http://static.cinebel.be/img/movie/poster/full/15692_fr_adam_s_apples_1310561828666.jpgAdam's Apple :

Une comédie noire qui parle de sujets importants. Ce film prend aux tripes sans pour autant se prendre aux sérieux. C'est l'histoire d'Adam, un néonazi, qui va dans une église pour purger sa peine. Il a pour mission de surveiller un pommier pour faire une tarte aux pommes. Accompagné d'un prêtre aux moeurs étranges, d'un alcoolique et d'un cambrioleur.

 

http://www.sevensept.com/sites/sevensept.com/files/imagecache/gallery/uploads/images/films/vague_dvd_s7_bd.jpgLa vague :

Un professeur d'histoire allemand doit donner un cours sur l'autocratie. Face à ses élèves trouvant improbable que cela arrive à nouveau, il décide de faire comme si ils en étaient une en ayant un nom, un logo, un habillement commun et en demandant un respect aux élèves. Mais cela va trop loin et en à peine une semaine la classe sera incontrolable. Un film qui accroche totalement malgré certaines longueurs. Assez choquantsur certaines choses mais tout de même éducatif

 

http://ia.media-imdb.com/images/M/MV5BMTgxMjgyMTcyNF5BMl5BanBnXkFtZTcwMDg1MTU1MQ@@._V1._SY317_.jpgJuno :

Une jeune fille tombe enceinte et décide de faire adopter son enfant par un couple qui cherche désespérement à avoir un enfant. Une comédie qui touche à beaucoup de sujets, sans réel suspens mais qui est vraiment chouette par ses personnages atypiques (Juno n'a pas sa langue dans sa poche et à un caractère bien trempé). Un film que je ne m'attendais pas à apprécier autant.

 

Et en dehors de ça ?

Avec Neiko et Hal nous avons fait une vidéo pour le concours du 3615 Usul : 


Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 20:15

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (et qui se fit la malle pour le titre complet) est un roman suédois écrit par Jonas Jonasson. Et comme le suédois n'est pas habituel je vous livre le titre original :

"Hundraåringen som klev ut genom fönstet och försvann"

http://2.bp.blogspot.com/-CES-p1I2mQI/UCdzGY7j_jI/AAAAAAAAAKU/GX5zhMQoU9k/s1600/VIEUXBIS.jpg

Résumé du livre :

Alors que tous dans la maison de retraite s'apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l'histoire du xxe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d'un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s'est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d'événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao

http://thumb.kweeper.net/10/12/02/2e6e50f73fb15c399f4507d91f45dd0b_h.jpg

mon avis :

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est un livre qui a fait pas mal de succès l'année dernière lors de la sortie littéraire. Le nom intrigant m'a tout de suite donné envie de le lire, je l'ai donc acheté mais il a trainé dans ma PAL un bon moment avant que je m'y lance. J'ai mis du temps à le lire car je n'étais pas dans une phase de lecture mais il est pourtant très bon et j'ai eu de bons moments avec ce livre qui est rempli d'humour et de coïncidences totalement improbables. Ce n'est pas un livre à prendre au sérieux.

 

On suit deux histoires en parallèle par rapport à Allan Karlsson : celle de 2005 où Allan qui ne veut pas fêter son anniversaire ni rester dans cette maison de retraite (mais en revanche ne serait pas contre de boire un coup) décide de tout simplement s'enfuir par la fenêtre uniquement chaussé de ses pantoufles. Il prend un bus vers une destination inconnue tout en prenant une valise à une personne partie aux toilettes. C'est ainsi que démarre une grande aventure dans toute la Suède.

L'autre partie est son passé, à commencer par son enfance en tant que coursier dans une société d'artificier où il apprendra à la devenir lui-même par de petites expériences jusqu'à cette fameuse soirée où il sort par la fenêtre. Durant cette période il se retrouvera, toujours par hasard, dans tous les événements importants du siècle.

 

Avoir travaillé un an chez Ikea peut pouvoir ici aider à lire les noms des personnages tels que Gunilla Björklund, Henrik Hultén ou Benny Ljungberg ainsi que les endroits comme småland, Klockaregård, Växjö ou Mjölby malgré ces mots venus tout droit de la Suède, ce n'est absolument pas entravant et c'est agréable de découvrir des coins d'un pays que (personnellement) je connais si mal. Il n'y a pas énormément de descriptions sur les lieux mais on peut tout de même s'imaginer les décors.

 

En ce qui concerne les personnages, j'ai vraiment adoré Allan Karlsson qui se laisse vivre comme ça vient, il ne se pose juste pas de question, il essaye et il voit ce que ça donne. Il n'a pas beaucoup de culture et ne réflechis jamais trop longtemps, réagissant à ses envies mais c'est tout de même un homme intelligent qui arrive à se sortir de toutes les situations. Malgré le fait qu'il déteste la politique, il se retrouvera dans beaucoup de conflits politiques du 20e siècle. 

On découvre ensuite Julius, qui est un vieil ermite qui vit de petits méfaits qu'il a fait à droite à gauche. Il n'est pas très aimé de ses voisins à cause de ça. Je ne me suis pas particulièrement accroché à ce personnage.

Benny est un vendeur de hot-dog ambulant (Benny, pas les hot-dogs). Il a fait des tas et des tas d'études sans jamais finir le cursus il est donc presque-médecin, presque-véterinaire, presque-licencié en littérature, etc. C'est un personnage totalement atypique qui m'a beaucoup amusée.

Gunilla Björklund dite Mabelle est une femme qui parle en jurant abondamment, possédant une ferme abritant des animaux vachement variés. Elle est la seule femme du groupe mais elle n'apporte pas vraiment de féminité.

Il y a encore beaucoup de personnages mais pour tous les citer je devrais écrire 20 pages.

 

Le roman suit une intrigue qui accroche. Il ne faut pas avoir une lecture soutenue et concentrée pour suivre le récit mais on se pose quand même des questions sur l'avenir des protagonistes. 

Les aventures d'Allan sur tout le siècle méritent la peine d'être lues car ça fait un topo de tout ce qui s'est passé en 100 ans de manière humoristique en voyant les "coulisses" de l'histoire, tout ce qui n'est pas dit car Allan était souvent derrière pas mal de moments marquants.

 

En bref, un livre que je recommande vivement ne serait-ce que pour son aspect historique à la Forest Gump qui revisite tout d'une manière décalée. Ce roman est plein d'humour et est facile à lire, sans prise de tête.

http://drapeaux.hallwallpaper.fr/images/drapeau_su%C3%A8de/12.png

Deux citations :

Le garçon de quinze ans devenait un homme, et s'il était seulement moitié aussi cinglé que son père, il était capable d'à peu près n'importe quoi, se dit Gustavsson qui avait envie de rester vivant encore quelque temps pour compter ses sous.

 

 

- j'ai déjà quarante-trois ans, quand même, dit Mabelle. Je suis plus loin du berceau que de ma putain de tombe

- Je n'en serais pas si sûr à ta place, commenta Allan.

Repost 0
Published by lalynx - dans littérature
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 22:08

http://1.bp.blogspot.com/-0Romy_nJjKs/UIQtNcH-c-I/AAAAAAAAAPw/7z5jEDYwTHo/s1600/Fungus_ne5.jpgVoici un petit texte qui est parti d'un délire. J'aimerais savoir ce que vous en pensez même si c'est écrit à la va-vite


La légende de Funghi

Il y a bien longtemps, les saisons n'existaient pas encore. L'été demeurait intact toute l'année. Il pleuvait beaucoup malgré tout. Alors qu'il plut énormément durant des mois, naquit Funghi, le tout premier champignon. Il était né de la pluie et de l'appel des arbres de la forêt. Il était le nouveau sauveur des espaces verts, mais ça, il ne le savait pas encore.

 

Lors de sa naissance, Funghi fut ébloui par la magnificence des arbres qui l'entouraient ainsi que de la beauté de la clairière parsemée de lumière passant entre les branchages des illustres centenaires. Il grandit parmi ses amis arbres, ne se posant pas beaucoup de question. Mais un jour lorsqu'il fut grand, il comprit que cette beauté décelait un terrible secret : ses amis étaient prisonniers d'un terrible ennemi : les feuilles !

 

Celles-ci, ayant l'air innocentes au premier abord mais en vérité machiavélique, parasitaient les habitants de la forêt. Funghi décida de les aider et s'entraina tous les jours. Il apprit divers arts martiaux auprès de maîtres fleurs, qui étaient aussi corrompus par les feuilles mais dans un nombre limité.

 

Ainsi notre champignon commença à s'attaquer aux feuilles, seul contre toutes. Les feuilles tombaient les unes après les autres ! Enfin après 3 mois de dur labeur, les feuilles étaient vaincues et Funghi avait laissé des spores qui firent des champignons une armée. Pour fêter cette victoire, les arbres firent un chant en tapant leur branches, le chant qui invoquait la neige ancestrale. Et pour la première fois, l'été passa à l'hiver.

 

Depuis, chaque année, les feuilles viennent parasiter les arbres pendant la saison de repos des champignons et s'épanouissent en été. Mais l'entraînement des enfants de Funghi portant leur fruit durant cette période pour détruire les vertes en automne. Ils fêtent leur victoire en hiver avant de démarrer une nouvelle année.

Repost 0
Published by lalynx - dans Nouvelles
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 19:09

The binding of Isaac est un jeu indépendant conçu par Edmund McMillen et Florian Himsl. Ce petit jeu raconte l'histoire d'un enfant (Isaac) et sa mère qui est persuadée qu'il possède le démon en lui lorsqu'elle entend la voix de Dieu le lui dire. Elle l'enferme dans une pièce. Mais comme Dieu le lui demande elle décide de le tuer. Mais, par un miracle incroyable, Isaac trouve une trappe dans la pièce qui l'amène dans une cave. Cette cave est remplie de monstres en tout genre.

test1.jpg

Les caves sont totalement aléatoire. Il y a en tout 6 étages (sur ma version du moins) à réussir pour arriver à la fin du jeu. Chaque étage possède une salle au trésor ainsi qu'un boss à vaincre pour descendre à l'étage inférieur. 

 

Les ennemis que l'on rencontre, les objets ramassés et la disposition des pièces sont aléatoires, ce qui fait qu'on ne rejoue jamais deux fois à la même partie. 

Dans la salle au trésor, on récupère des objets qui améliorent la vitesse, la force, le nombre de larmes (qui permettent de tuer les ennemis) ou le nombre de vie qui customisent Isaac.

Isaac-2.3.jpgIsaac-5.2.jpg

 

D'autres objets comme les clés, les bombes, les coeurs et les cartes de tarot nous aident tout au long de la partie.

 

En bref, c'est un petit jeu particulièrement accrochant car on a vite tendance à faire 5 parties, "mais c'est la dernière après j'arrête". On meurt tout de même assez facilement et atteindre le bout du jeu n'est pas chose aisée... 

test2.jpg

 

N'hésitez pas à consulter le wiki du jeu pour en savoir plus 


Ps : Le nombre de critique de livres diminue fortement ces derniers temps et ça ne va pas s'améliorer avec l'arrivée du blocus et des examens, mais ne vous inquiétez pas je reviendrai bientôt.

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 20:32

 

Le viking de la sixième avenue est une nouvelle écrite par le nouvelliste Bernard Quiriny. Cette nouvelle est un hommage à la musique et au jazz en particulier.

http://minisym.files.wordpress.com/2009/10/image-03.jpg?w=604

Mon avis :

 

Dans le viking de la sixième avenue, on suit l'histoire d'un narrateur sans nom, récemment devenu serveur dans un petit coin de Manhattan. Un jour, il rencontre « le viking », un artiste de rue assez célèbre dans le quartier.

 

Cette nouvelle, malgré qu'elle soit courte, ne manque pas de références intéressantes au monde du jazz. Pour peu qu'on s'intéresse à cette aventure musicale, la nouvelle est un véritable plaisir à lire, elle est pleine d'émotions et de passages étonnants.

 

Il y a peu de personnages :

Le narrateur, fasciné par cet artiste, manque de descriptions physiques. Il est tout de même attachant par son attirance pour son nouvel ami qui a un aspect rebutant au premier abord. Ce manque de description permet que l'on s'identifie totalement à lui.

Moondog, l'aveugle, artiste de rue qui a des aspects de sans domicile fixe donne pourtant envie de le rencontrer, de le connaître par sa personnalité hors du commun et sa manière de jouer des instruments totalement inconnus pour en faire ressortir des sons mélodiques.

 

Le récit s'oriente, vous l'aurez compris, autour de la musique ainsi que sur la rencontre de deux personnages n'ayant à priori rien en commun, le premier étant un serveur rangé, se plaisant à rencontrer les habitués du café où il travaille, le second étant un personnage totalement atypique faisant de la musique de rue pour le plaisir et non par nécessité. Les deux vouant un amour pour le jazz et les grandes personnalités de ce style. Cette histoire rencontre de nombreux petits rebondissements, sans réellement d'importance mais ajoutant du poids au récit.

 

La fin du récit est prenante et à la hauteur du reste de la narration. Les deux personnages ont lié une amitié à long terme malgré leur différence et le fait qu'ils finissent par s'éloigner, et ils se le prouvent par des clins d'œil aux aventures de leur rencontre passée.

 

En bref, une nouvelle agréable à lire, rapide, pratique pour lire quelque chose dans un moment d'attente ou dans le metro pour avoir quelque chose de plaisant sans devoir prendre un livre entier. Elle ne devrait pas laisser de marbre à condition de se laisser bercer par cet univers musical et d'amitié.

http://strangeflowers.files.wordpress.com/2009/11/moondog12.jpeg

Repost 0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 09:40

pour cet article du mois d'octobre, j'ai décidé d'en faire un spécial halloween qui parle de différents médias qui m'ont fait peur. Même si j'avoue que je n'aime pas trop regarder/livre/jouer à de l'horreur parce que je n'aime pas avoir peur.

 

Buffy contre les vampires - un silence de mort (épisode 10 saison 4)

http://media.tumblr.com/tumblr_lkhytizuSW1qd0wwq.jpg

Buffy et ses amis se réveillent un matin sans voix, le son n'existe plus et des créatures étranges qui sourient tout le temps et flottent dans le vide viennent arracher le coeur des gens. Un des rares (voir le seul) épisode qui fait réellement flipper. 

 

The mist - Frank Darabont

http://www.gamekyo.com/images_1/552c70158d4d8edf9d135296948a2a5f20080830133648.jpg

The mist, film d'horreur inspiré d'un roman de Stephen King. Une brume mystérieuse enveloppe la ville et notre héros avec son fils se retrouvent coincés dans un supermarché avec d'autres petits gens bien sympathiques. A l'extérieur, la brume cache des monstres terrible qui sortent mandibules et tentacules pour devorer quiconque ose s'y aventurer. Si la fin m'a complétement déçue et a retiré tout le stress accumulé dans un magnifique "what the fuck ?" le reste du film vaut le détour.

 

Dante's inferno - Electronic arts

http://images.wikia.com/dantesinferno/images/6/6e/Unbaptized_Baby.jpg

Dante's inferno, jeu vidéo que j'avais commencé mais jamais terminé (non pas par peur mais principalement car je mourrais toutes les 5 minutes) basé sur la Divine Comédie de Dante. Notre héros Dante, veut retrouver sa chère et tendre qui est au fin fond des enfers. Il décide de passer tous les cercles de l'enfer pour aller la chercher mais découvre au passage qu'il a fait quasiment tous les péchés. L'univers donne par moment envie de vomir et touche à toutes sortes de personnages stressant (personnellement les bébés non-baptisés me fichent la trouille). 

http://multiplayerblog.mtv.com/wp-content/uploads/2009/10/dantes-inferno.jpg

 

La marque du diable - Moka

http://30.img.v4.skyrock.net/1472/20071472/pics/572484310.jpg

Pour passer dans un autre registre, voilà de l'horreur plutot pour enfants. Après avoir lu le petit coeur brisé, histoire bien sympathique et fantastique sans faire vraiment peur du même auteur, je m'étais lancée à l'age de 13 ans dans la marque du diable. Une fille qui adore les jeux de rôle découvre des évènements étrange et décide de faire appel à la sorcière de son jeu pour vaincre le diable qui a été invoqué. Même si c'est assez soft, quand on est enfant ç a de quoi stresser sans traumatiser.

 

Chair de poule - Terreur au cimetière

http://pmcdn.priceminister.com/photo/Chair-De-Poule-Terreur-Au-Cimetiere-Jeux-de-societe-129010330_ML.jpg

Tiré du livre et du film, le jeu de société Chair de Poule est un jeu qui est truffé de piège. Le but : arriver à sortir ce foutu cimetière. Je ne me rappelle plus exactement mais il fallait jeter des cranes dans une cheminée pour actionner la porte de sortie, ou quelque chose du genre. Bon le jeu ne fait pas vraiment peur mais dans une soirée d'Halloween pour commencer soft en se racontant des histoires, ça donne bien. 

Repost 0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 11:58

Hygiène de l'assassin est un roman écrit par Amélie Nothomb que j'ai décidé de lire sur un coup de tête en profitant que je sois malade.

http://www.critique-livre.fr/wp-content/uploads/2008/04/nothomb.jpg

Résumé du livre : 

Prétextat Tach, quatre-vingt-trois ans, prix Nobel de littérature, n'a plus que deux mois à vivre. Monstre d'obésité et de misanthropie, il joue avec une cruauté cynique à éconduire les journalistes venus l'interviewer. Les quatre premiers fuient épouvantés. La cinquième, Nina, aura raison de lui et de son secret : sous les mots se cachent le crime, et sous l'oeuvre, l'imposture. La littérature, la vraie, est faite de larmes et de sang.

http://www.tv5.org/TV5Site/upload_image/publication/publi_fiche/620x1_334_vignette_accueil.jpg

mon avis :

Vu que le livre n'est pas très long et que je suis chez moi, je me suis dit "aller pourquoi pas ?" et je me suis lancée dans la lecture d' "Hygiène de l'assassin" d'Amélie Nothomb. Je n'ai lu d'elle que "Stupeurs et tremblements" et je ne la connais vraiment que de réputation. Je ne savais donc pas si j'allais entrer dans la classe de ceux qui l'adorent ou de ceux qui la détestent (car il semble ne pas il y avoir de milieu parmis ses lecteurs). Je dois avouer que c'est la deuxième classe qui gagne pour le moment, peut-être un autre livre me fera changer d'avis.

 

Hygiène de l'assassin c'est l'histoire d'un célèbre écrivain cynique, méchant, obèse, énervant qui va bientot mourir d'un cancer des cartilages et que des journalistes timides, de petites natures et couards vont interroger. Après avoir foutu 4 journalistes dehors en les faisant vomir, une femme journaliste s'y tente et réussis on ne sait trop comment à avoir un semblant de discussion avec lui.

 

Pour commencer parlons des personnages, Prétextat a l'air d'un homme qui n'a aucune saveur. C'est juste un vieillard malade et obèse qui raconte des conneries pour se sentir intéressant et se divertir des journalistes. L'auteur à essayé d'en faire un personnage atypique et mesquin mais il en résulte qu'un personnage vaguement contradictoire qui n'a rien de réellement intéressant.

Nina est une femme journaliste qui a tout des personnages féminins énervants : hautaine, parle avec des mots compliqués pour que ça ait trop la classe (non mais pourquoi le mot "métaphysique" apparait toutes les 5 pages ?), pose des questions dont elle connait la réponse (ok elle est journaliste mais quand même).

 

Ce qui m'a principalement énervée dans cette histoire, c'est le fait que Prétextat renvoie tous les journalistes qui s'enfuient pitoyablement tandis que avec Nina, en un tour de bras de sa part, Prétextat veut absolument qu'elle reste. Et dans l'évolution de l'histoire, il apparaît que Nina est soit plus intelligente que les autres soit ce sont les 4 journalistes qui sont bêtes comme leurs pieds. On dirait des journalistes qui n'ont absolument pas étudier le sujet avant de l'interviewer.

 

De plus, l'histoire est très lente, on lit des discussions qui ne vont nulle part pendant 20 pages pour enfin arriver dans un sujet ou un autre. J'ai eu plusieurs moment où je m'ennuyais en lisant, et ça c'est mauvais signe.

Pour parler de la fin, j'ai trouvé qu'elle venait de nulle part. Durant tout le roman, On essaye de savoir pourquoi Prétextat n'a pas fini son dernier roman, et une fois qu'on le sait, l'auteur prend une tout autre direction avec une fin à la rien avoir du style "tu veux ça !" "non" "si tu le veux" "oui bon ok" qui n'a pas du tout été bien amenée.

 

En bref, ma première entrée dans les livres d'Amélie Nothomb n'est pas vraiment une réussite. J'attends de voir d'autres romans pour me forger un meilleur avis. Pour celui-ci, heureusement qu'il est rapide à lire. On a souvent l'impression qu'Amélie essaye de faire passer ses propres idées par un personnage antipathique pour que ça puisse passer.

http://rosannadelpiano.perso.sfr.fr/Rubrique%20Octobre%202011/NOTHOMB02.jpg

une citation :

on parle de course aux armements, on devrait dire "course aux littératures". C'est un argument de force comme un autre : chaque peuple brandit son écrivain ou ses écrivains comme des canons.

Repost 0
Published by lalynx - dans littérature
commenter cet article

lalynx

Livres en cours

Livre en cours      

/

Jeu en cours 

Eternal Sonata

Série en cours

Fringe

voir tous les livres de la PAL en cliquant ici

Sites littéraires