Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 15:50

L'homme qui voulait être heureux est un roman de Laurent Gounelle qui connait un certain succès. J'ai décidé de le lire sans vraiment savoir à quoi m'attendre

http://www.decitre.fr/gi/71/9782356412171FS.gif

résumé du livre :

Imaginez ...

Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où ...

Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux.

Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entreîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existance à la hauteur de vos rêves.

http://www.vosvacances.ca/upload/m-Bali_013.jpg

mon avis :

L'homme qui voulait être heureux raconte donc l'histoire d'un homme en voyage à Bali. Il décide d'aller voir un médecin qui a une forte réputation plus par curiosité qu'autre chose. Le médecin lui annonce qu'il va bien mais il n'est pas heureux. petit à petit, il va lui faire découvrir via des reflexions et des 'exercices' comment faire pour se détacher de ses croyances et vivre notre rêve.


La psychologie dans ce livre est très juste selon moi et mérite d'y prêter attention. Certaines informations (comme l'effet des placebos) m'ont étonnées. Ceci dit, ce livre se rapproche plus d'un essai que d'un roman à mon gout. C'est un peu comme si l'histoire du roman n'était là qu'a titre d'exemple pour bien expliquer les parties psychologique. On ne sait quasiment rien du héros. Juste qu'il est enseignant, aimerait être photographe et ... Voilà c'est à peu près tout.


L'histoire aurait pû être plus développée. L'auteur pourrait parler de Bali un petit peu l'histoire qu'on s'évade au moins un minimum. Je n'ai absolument aucune idée de l'apparence des personnages, à vrai dire je les imagines grâce à des stéréotypes ...


Ceci dit, je conseillerais vivement ce livre aux personnes mal dans leur peaux ou qui ont toujours peur d'oser. Je pense que pas mal de personnes pourraient s'aider de la psychologie expliquée dans le bouquin pour se reprendre en main et essayer d'être mieux dans leur peau.


Personnellement, ce livre ne m'a pas servi à beaucoup à ce niveau là car ce sont des reflexions que je me suis déjà souvent faites, sans forcément les formuler de la sorte. J'espérais un peu plus d'histoire surtout dans un endroit merveilleux comme Bali.

http://www.lucplanete.net/wallpapers/Bali_riziere_1024.jpg

une citation :

Nous avons tous développé des croyances sur nous, sur les autres, sur nos relations aux autres, sur le monde qui nous entoure, sur à peu près tout. Depuis notre capacité à réussir nos études jusqu'à l'éducation de nos enfants, en passant par notre évolution professionnelle et nos relations conjugales. Chacun de nous porte en lui une constellation de croyances. Elles sont innombrables et dirigent notre vie.

Repost 0
Published by lalynx - dans littérature
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 16:09

Bord cadre est un roman écrit par Jean Teulé, qui au passage est mon auteur préfére. je vais tout de même essayer d'être le plus objective possible dans ma critique :). Cela raconte l'histoire d'amour entre deux personnes agées (la cinquantaine environ)

http://images-booknode.com/book_cover_bord_cadre_5087_250_400

Résumé du livre :

Un atelier de peintuure fut le théâtre de leur coup de foudre. A quarante et cinquante ans passés, Marc et Léone n'y croyaient plus. Il n'y avait que l'art pour les réunir ainsi, miraculeusement. L'art et, leur ami Sainte-Rose, plasticien génial et entremetteur subtil. Or, Sainte-Rose ne hait rien tant que les belles histoires. Les belles histoires et le peintre Watteau, chantre des amours harmonieuses. Ce qu'il a fait, il peut le défaire. Il doit le défaire, pour son oeuvre. Insidieusement le bon maître offre à Marc, romancer de son état, un sujet en or : une histoire d'amour qui commencerait comme la leur. Et qui finirait mal, très mal. Voilà Marce et Léone engagés dans un dangereux jeu de rôle, créateur de désastre. Auteurs de leur propre vie, ils ont désormais le choix d'en faire une bluette ou une tragédie...

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/12187.jpg

Mon avis :

Bord cadre est l'histoire d'amour entre un écrivain et une courtière en transport d'oeuvres d'art (donc qui gère le transport de celles-ci). Ils se rencontrent grâce à l'intermediaire d'un ami commun qui est un peintre un peu cinglé. Entre eux c'est le coup de foudre. Mais leur ami a plus d'une idée derrière la tête pour les manipuler à sa guise.


Comme toujours, le langage de Jean Teulé est assez cru, mais je trouve que d'un côté ça a son charme. Les scènes d'ébats amoureux entre Marc et Léone ont une touche de romance à mon gout. Un langage très imagé mais en même temps pour montrer ce qui lie ces deux êtres. Rien que dans ces scènes qui pourraient être perçues comme vulgaire pour le premier coincé qui passe par là, on peut y voir l'évolution de leur relation.


L'histoire est originale et j'ai particulièrement adoré les passages entre l'histoire des amoureux et le peintre (leur ami commun) qui suit l'évolution en les peignant, en étant pourtant à des kilomètres d'eux. Un style qui accroche et que je retrouve chez très peu d'écrivains.


Enfin en ce qui concerne la fin (je ne spoil pas promis), a partir d'un moment je me suis dit 'non il ne va quand même pas faire une fin toute niaiseuse ? Pas lui !' et il a réussi à remonter la pente et faire une fin digne de ce nom. 


Bref un livre que j'ai adoré de la première à la dernière page !

http://s1.e-monsite.com/2009/01/04/60654858fr-images-coloriages-colorier-photo-artiste-peintre-p2861-jpg.jpg

Une citation :

Je ne t'ai jamais rêvée, Léone, car je n'ai jamais sû rêver autant. Se réveiller avec toi, la beauté que c'est. Ce n'est pas rêvable.

Repost 0
Published by lalynx - dans littérature
commenter cet article

lalynx

Livres en cours

Livre en cours      

/

Jeu en cours 

Eternal Sonata

Série en cours

Fringe

voir tous les livres de la PAL en cliquant ici

Sites littéraires